En résumé...

Le projet Relais-Formation se veut être une contribution positive à la problématique des conditions de vie des jeunes défavorisés. Pour l’année 2016, le projet pilote vise exclusivement l’amélioration des conditions de vie des jeunes filles via leur éducation, d’où le nom « Girl’s Education ». Ce projet ambitionne de former et d’accompagner des jeunes filles des régions de l’Adamaoua et de l’Est dans la mise en place des Activités Génératrices de revenus (AGR). Les formations accordées sont axées autour de l’agriculture, de la teinture sur textile, de la mini pâtisserie, de l’hygiène, de la santé et de la nutrition, de la vie sociale et familiale. Ces jeunes filles sont formées, suivies et accompagnées dans leur activités par des volontaires qui seront recrutés afin d’apporter un savoir-faire et un savoir vivre qui les aideraient à devenir des femmes autonomes, entreprenantes et actrices du développement de leurs communautés respectives. Conscient du fait que les problèmes de la sous éducation des jeunes filles partent très souvent de leurs milieux de vie influencés par des facteurs culturels, économiques, sociaux, etc… des campagnes d’information et de sensibilisation sont prévues pour aider les communautés à mieux comprendre la nécessité de s’investir dans l’éducation des garçons et aussi dans celle des filles.

X-banner 3-01_relay (FILEminimizer)